La note présente le livre d'André Pessel, "Les versions du sujet. Étude de quelques arguments sceptiques au XVIIe siècle", paru en 2020. La note souligne la contribution décisive que ce livre a donnée au renouvellement des études sur le scepticisme français du XVIIe siècle, sujet généralement négligé par l'historiographie philosophique jusqu'aux premières décennies du XXe siècle ou pris dans le jeu de catégories très générales telles que le libertinage, le déisme, l'athéisme ou le matérialisme, qui ont souvent rigidifié ses différentes versions à un statut doctrinal. Laissant ces interprétations à la limite de l'ontologie, le livre "Les versions du sujet" donne la parole à ce silence et explore cette complexité des arguments et cette pluralité de textes à travers lesquels s'exprimait le scepticisme français du XVIIe siècle, arguments et textes que l'histoire de la philosophie académique a souvent sous-estimés, les reléguant à des productions «mineures» ou les investissant de curiosités littéraires plutôt que d'investigations philosophiques.

André Pessel tra gli scettici del Seicento

Mariafranca Spallanzani
2020

Abstract

La note présente le livre d'André Pessel, "Les versions du sujet. Étude de quelques arguments sceptiques au XVIIe siècle", paru en 2020. La note souligne la contribution décisive que ce livre a donnée au renouvellement des études sur le scepticisme français du XVIIe siècle, sujet généralement négligé par l'historiographie philosophique jusqu'aux premières décennies du XXe siècle ou pris dans le jeu de catégories très générales telles que le libertinage, le déisme, l'athéisme ou le matérialisme, qui ont souvent rigidifié ses différentes versions à un statut doctrinal. Laissant ces interprétations à la limite de l'ontologie, le livre "Les versions du sujet" donne la parole à ce silence et explore cette complexité des arguments et cette pluralité de textes à travers lesquels s'exprimait le scepticisme français du XVIIe siècle, arguments et textes que l'histoire de la philosophie académique a souvent sous-estimés, les reléguant à des productions «mineures» ou les investissant de curiosités littéraires plutôt que d'investigations philosophiques.
Mariafranca Spallanzani
File in questo prodotto:
Eventuali allegati, non sono esposti

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11585/767324
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact