Crise de la masculinité et fluidification des oppositions de genre à travers deux récits français de la Grande Guerre