Arg. et Pop., ces abréviations qui donnent les jetons aux traducteurs-dialoguistes