Entre la poire et le fromage, ou comment un proverbe peut raconter l’histoire