Ce livre est un roman sur la déportation des “traîtres à la patrie” ou “ennemis du peuple” basé sur des événements vécus par Stella Nudol’skaïa, déportée dans un camp à l’âge de cinq ans avec sa mère, en Kirghizie. Sa famille habitait Moscou, mais le père, accusé d’être un “traître à la patrie”, fut déporté à Magadan, tandis qu’un an plus tard, en 1936, sa femme fut envoyée, elle aussi, dans un camp, avec sa fille. On doit saluer l’engagement de Kompasgid, éditeur à Moscou de livres de jeunesse depuis une dizaine d’années, et le soutien apporté par Rospechat’ (Agence Fédérale de la Presse et des Moyens de communication) au niveau de l’important travail de médiation culturelle qu’est la traduction ; on doit également remercier la Fondation “Mikhail Prokhorov” qui s’est occupé du montage de ce projet international.

Olga Gromova, L’enfant de sucre. Exilée en Kirghizie sous Staline. Préface de Ludmila Oulitskaïa. Traduit par Bertrand Jeuffrain, Mesnil Saint-Loup, Les Éditions des Quatre vivants Collection “Gare de l’Est”, 2018, pp. 192 / Dorena Caroli. - In: LA REVUE RUSSE. - ISSN 1161-0557. - STAMPA. - 54:(2020), pp. 220-221.

Olga Gromova, L’enfant de sucre. Exilée en Kirghizie sous Staline. Préface de Ludmila Oulitskaïa. Traduit par Bertrand Jeuffrain, Mesnil Saint-Loup, Les Éditions des Quatre vivants Collection “Gare de l’Est”, 2018, pp. 192.

Dorena Caroli
2020

Abstract

Ce livre est un roman sur la déportation des “traîtres à la patrie” ou “ennemis du peuple” basé sur des événements vécus par Stella Nudol’skaïa, déportée dans un camp à l’âge de cinq ans avec sa mère, en Kirghizie. Sa famille habitait Moscou, mais le père, accusé d’être un “traître à la patrie”, fut déporté à Magadan, tandis qu’un an plus tard, en 1936, sa femme fut envoyée, elle aussi, dans un camp, avec sa fille. On doit saluer l’engagement de Kompasgid, éditeur à Moscou de livres de jeunesse depuis une dizaine d’années, et le soutien apporté par Rospechat’ (Agence Fédérale de la Presse et des Moyens de communication) au niveau de l’important travail de médiation culturelle qu’est la traduction ; on doit également remercier la Fondation “Mikhail Prokhorov” qui s’est occupé du montage de ce projet international.
2020
Olga Gromova, L’enfant de sucre. Exilée en Kirghizie sous Staline. Préface de Ludmila Oulitskaïa. Traduit par Bertrand Jeuffrain, Mesnil Saint-Loup, Les Éditions des Quatre vivants Collection “Gare de l’Est”, 2018, pp. 192 / Dorena Caroli. - In: LA REVUE RUSSE. - ISSN 1161-0557. - STAMPA. - 54:(2020), pp. 220-221.
Dorena Caroli
File in questo prodotto:
Eventuali allegati, non sono esposti

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11585/889504
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact