L’article veut considérer la problématique de l’oralité, une forme de production du sens toujours fort négligé par la sémiotique : sa tradition textualiste l’a portée à privilégier l’analyse des textes, en tant que productions déjà textualisées, plutôt que les pratiques qui produisent sens. Les outils de l’analyse sémiotique en effet ont été pensés pour les textes écrits ; en particulier la théorie de l’énonciation s’appuie sur le mouvement fondant et initial d’un acte de débrayage qui éloigne le produit textuel de son acte de production. Dans ce cadre-là, une sémiotique de l’oralité n’est pas arrivée à se définir d’une façon propre ; et en effet, elle a fait l’objet d’autres disciplines, comme l’analyse de la conversation ou la pragmatique linguistique. Les nouvelles directions de la recherche sémiotique actuelle, en se fonçant sur la processualité du sens et de l’énonciation, nous permettent d’approcher une sémiotique de l’oralité d’une façon différente. La sémiotique de l’oralité montrera alors de caractères peut-être pas trop loin des productions artistiques. Le rôle du corps producteur et de la matérialité du plan de l’expression, la processualité du sens, la place du sujet, une différente visée à l’intentionnalité constitueront autant de paliers pour cette enquête.

Énonciation textualisée, énonciation vocalisée : arts du dire et sémiotique de l'oralité

VIOLI, MARIA PATRIZIA
2009

Abstract

L’article veut considérer la problématique de l’oralité, une forme de production du sens toujours fort négligé par la sémiotique : sa tradition textualiste l’a portée à privilégier l’analyse des textes, en tant que productions déjà textualisées, plutôt que les pratiques qui produisent sens. Les outils de l’analyse sémiotique en effet ont été pensés pour les textes écrits ; en particulier la théorie de l’énonciation s’appuie sur le mouvement fondant et initial d’un acte de débrayage qui éloigne le produit textuel de son acte de production. Dans ce cadre-là, une sémiotique de l’oralité n’est pas arrivée à se définir d’une façon propre ; et en effet, elle a fait l’objet d’autres disciplines, comme l’analyse de la conversation ou la pragmatique linguistique. Les nouvelles directions de la recherche sémiotique actuelle, en se fonçant sur la processualité du sens et de l’énonciation, nous permettent d’approcher une sémiotique de l’oralité d’une façon différente. La sémiotique de l’oralité montrera alors de caractères peut-être pas trop loin des productions artistiques. Le rôle du corps producteur et de la matérialité du plan de l’expression, la processualité du sens, la place du sujet, une différente visée à l’intentionnalité constitueront autant de paliers pour cette enquête.
Arts du faire: production et expertise Nouveaux Actes Sémiotiques
1
22
Violi P.
File in questo prodotto:
Eventuali allegati, non sono esposti

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11585/88240
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact