Une citoyenneté sans citoyens? Analyse diachronique et objectifs à long terme