Bruno Corà, "Jannis Kounellis : une tache noire au fond d’un puits."