Voltaire et l’obsédante idée du suicide: une tentation inavouable?