Le texte et son ombre ou le lecteur supplicié dans Projet pour une révolution à New York