Dans le film L’Esquive le réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche met en scène un groupe d’adolescents d’une cité de banlieue qui doit représenter le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux dans le cadre d’un spectacle de fin de trimestre. La «greffe» de la pièce du XVIIIe siècle dans l’univers des banlieues produit des effets surprenants et invite à réfléchir sur le masque théâtral, sur l’usage des registres et sur les travestissements linguistiques. Loin d’être un simple ajout, la comédie marivaudienne constitue l’axe du film ainsi que la clef pour en comprendre les enjeux.

Marivaudage ou tchatche? Jeux de masques et travestissements linguistiques dans L’Esquive d’Abdellatif Kechiche

VITALI, ILARIA
2009

Abstract

Dans le film L’Esquive le réalisateur franco-tunisien Abdellatif Kechiche met en scène un groupe d’adolescents d’une cité de banlieue qui doit représenter le Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux dans le cadre d’un spectacle de fin de trimestre. La «greffe» de la pièce du XVIIIe siècle dans l’univers des banlieues produit des effets surprenants et invite à réfléchir sur le masque théâtral, sur l’usage des registres et sur les travestissements linguistiques. Loin d’être un simple ajout, la comédie marivaudienne constitue l’axe du film ainsi que la clef pour en comprendre les enjeux.
I. Vitali
File in questo prodotto:
Eventuali allegati, non sono esposti

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11585/105956
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact