Baillon et les "Prosateurs belges contemporains": une équipe? (en reprenant une réflexion de Jean Muno)