La pluralisation des parcours de vie influence beaucoup les relations entre les individus, surtout dans les pays développés. Les relations a l’intérieur de la famille et entre les générations éprouvent aussi les conséquences de ce fait pendant les deux phases de la vie dans lesquelles la solidarité est particulièrement importante : celle de la sortie des jeunes da la famille et celle de la vieillesse. Dans les pays, comme l’Italie, caractérisés soit par des hautes niveau de vieillissement soit par des fortes liens familiales, la solidarité familial devienne un élément très important dans les phases terminales de la vie, surtout là ou le welfare est pratiquement absent. L’objectif principal du travail est l’analyse des trajectoires de vie de la population âgée en termes des formes familiales : c'est-à-dire les transformation des structures familiales concomitamment aux événements typiques de la vieillesse : la sorties de la famille des tous les fils, l’invalidité ou le décès du partenaire, etc. Par effet de fortes liens familiales in Italie nous nous attendons de trouver des transformation familiales qui permettent une majeur proximité aux maisons des fils , ou qui comportent l’unification des maisons, ou bien, si n’existent pas des parents, qui conduisent vers les structures d’assistance publique. Nous nous attendons aussi de trouver une plus fortes solidarité intergénérationnelle dans les territoires qui ne sont pas métropolitaines et qui sont plus loin des grandes villes. Nous analyserons in optique longitudinale les donnés des registres d’état civil pour suivre, d’année en année, les transformation des familles dans lesquelles la population âgée vive. Le territoire objet de l’analyse est formé par les communes de la province de Bologne (de la région Emilia Romagna, qui est situé dans le nord de l’Italie). Pour la population qui habite ce territoire on dispose des donnés des registres d’état civil pour tous les années à partir du 1999.

Parcours familiaux de la population âgée : exemples de solidarité intergénérationnelle en Italie

RETTAROLI, ROSELLA;SAMOGGIA, ALESSANDRA;SCALONE, FRANCESCO
2011

Abstract

La pluralisation des parcours de vie influence beaucoup les relations entre les individus, surtout dans les pays développés. Les relations a l’intérieur de la famille et entre les générations éprouvent aussi les conséquences de ce fait pendant les deux phases de la vie dans lesquelles la solidarité est particulièrement importante : celle de la sortie des jeunes da la famille et celle de la vieillesse. Dans les pays, comme l’Italie, caractérisés soit par des hautes niveau de vieillissement soit par des fortes liens familiales, la solidarité familial devienne un élément très important dans les phases terminales de la vie, surtout là ou le welfare est pratiquement absent. L’objectif principal du travail est l’analyse des trajectoires de vie de la population âgée en termes des formes familiales : c'est-à-dire les transformation des structures familiales concomitamment aux événements typiques de la vieillesse : la sorties de la famille des tous les fils, l’invalidité ou le décès du partenaire, etc. Par effet de fortes liens familiales in Italie nous nous attendons de trouver des transformation familiales qui permettent une majeur proximité aux maisons des fils , ou qui comportent l’unification des maisons, ou bien, si n’existent pas des parents, qui conduisent vers les structures d’assistance publique. Nous nous attendons aussi de trouver une plus fortes solidarité intergénérationnelle dans les territoires qui ne sont pas métropolitaines et qui sont plus loin des grandes villes. Nous analyserons in optique longitudinale les donnés des registres d’état civil pour suivre, d’année en année, les transformation des familles dans lesquelles la population âgée vive. Le territoire objet de l’analyse est formé par les communes de la province de Bologne (de la région Emilia Romagna, qui est situé dans le nord de l’Italie). Pour la population qui habite ce territoire on dispose des donnés des registres d’état civil pour tous les années à partir du 1999.
Actes du XVIe Colloque international de l’AIDELF "RELATIONS INTERGÉNÉRATIONNELLES ENJEUX DÉMOGRAPHIQUES", Genève 21-24/6/2010.
309
324
R . Rettaroli; A. Samoggia; F. Scalone
File in questo prodotto:
Eventuali allegati, non sono esposti

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11585/100058
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact