Le corps animal comme médicament chez les Yaghnobis