Ethique et « responsabilité » publique: les représentations des professionnels