En Italie, la culture de la désinstitutionnalisation